jeudi 23 mai 2013

Comment manger moins salé ?

SantéPour rester en bonne santé, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) recommande de ne pas consommer trop de sel. Voici des astuces simples pour réduire votre consommation de sel, et un lien pour télécharger une fiche-conseil complète au format PDF.


Salière sur une tableAchetez moins salé

Selon l’INPES, le sel ajouté en cuisinant ou à table ne représente que 10 à 20 % du sel consommé. Environ 80 % de la consommation de sel provient des produits !

D’où l’importance, pour consommer moins de sel, d’acheter de préférence les produits les moins salés, en comparant les teneurs en sel indiquées sur les étiquettes. Attention : quand il est indiqué 1 gramme de sodium, cela équivaut à 2,5 grammes de sel.

Contrôlez votre consommation

L’INPES indique que la consommation recommandée est de 5 à 6 grammes de sel par jour. Une pincée de sel, c’est déjà environ 1 gramme. Et on retrouve l’équivalent d’un gramme dans une rondelle de saucisson, une poignée de biscuits apéritifs, quatre tranches de pain ou une part de pizza. Faites les comptes, ça grimpe vite !

Quatre rondelles de saucisson en entrée + deux tranches de pain + un plat cuisiné avec 2,5 grammes de sel auquel vous rajoutez une pincée de sel, et vous voilà avec 8 grammes de sel consommé en un seul repas ! Sans compter le fromage...

Diminuez le sel en cuisine

En cuisine, limitez la quantité de sel dans les eaux de cuisson. Et pour donner du goût aux préparations et plats cuisinés, l’INPES suggère d’utiliser plutôt des épices (curry, muscade ou paprika, par exemple), des herbes (persil, cerfeuil, thym, basilic, coriandre...) ou du jus de citron (pour les poissons et les salades de crudités).

Pas de sel sur la table !

C’est sans doute le conseil le plus facile à mettre en œuvre : enlevez la salière de la table. Déjà, l’absence de salière diminuera l’idée ou l’envie d’ajouter du sel. En cuisine, vous aurez préalablement goûté le plat avant de le saler ou le resaler juste ce qu’il faut, sans plus. Et donc, à table, plus besoin d’ajouter du sel.

Produits salés avec modération

Charcuterie, chips, biscuits apéritifs, fromages à pâte dure, quiches, pizzas, viennoiseries, condiments : ces produits sont riches en sel. L’INPES recommande de les consommer avec modération, en quantité limitée et plus occasionnellement que d’autres.

Pour en savoir plus

Télécharger la fiche-conseil « sel » de l’INPES (PDF, 8 pages)
Visiter le site mangerbouger.fr

Source : INPES – www.mangerbouger.fr

À lire aussi sur Astuces hebdo – thème « Santé »

Des astuces pour manger sain… et un guide nutrition complet à télécharger
Calculer son IMC (indice de masse corporelle)

Articles populaires