jeudi 5 mai 2016

Les saints de glace : c'est quoi, c'est quand ?

pictogramme rubrique Question[ Article mis à jour en mai 2016 ]
Les saints de glace, il y a ceux qui savent ce que c'est... et les autres. Si vous faites partie des autres et que vous êtes curieux, voici l'explication sur ce à quoi fait référence cette expression saints de glace, et qui sont ces saints. Et aussi, pour tout le monde, quelle est la date des saints de glace en 2016, 2017, 2018, 2019...


flocon de neige (dessin)Dans l'expression les saints de glace, le mot saints (au pluriel) désigne trois saints de la religion catholique : saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais.

Ici, ce ne sont pas leurs histoires ou leurs noms qui importent, mais la date à laquelle on célèbre leurs fêtes. L'expression les saints de glace désigne en effet la période de l'année qui correspond à ces fêtes.

Cette période, c'est la même tous les ans, toujours en mai. Il s'agit des trois jours consécutifs correspondant aux fêtes respectives de Mamert, Pancrace et Servais, les 11, 12 et 13 mai.

Si quelqu'un vous demande "les saints de glace, c'est quand" et que vous ne le saviez pas, vous pourrez donc désormais fièrement lui répondre que c'est en mai, et lui donner les trois dates.

Cette année, les saints de glace "sont" donc les lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 mai 2016. L'année prochaine, en 2017, ce sera à la même date, l'année d'après aussi, etc.

Maintenant que vous connaissez la date des saints de glace (ou plutôt les trois dates), reste à savoir ce à quoi cette période de trois jours correspond. La réponse est dans le mot glace : on parle ici de froid, donc de météo.

Selon une croyance populaire qui daterait du Moyen Âge, aux saints de glace, il peut se produire en France un retour du froid qui provoque des gelées tardives. Un "ultime sursaut de l'hiver", comme le dit joliment Météo-France. Après cette période, donc après le 13 mai, le gel ne serait plus à craindre. Les saints de glace intéressent ainsi tout particulièrement les agriculteurs, les viticulteurs et les jardiniers, à la campagne mais aussi en ville.

Et en vrai, ces saints de glace, ils apportent vraiment un sursaut de froid ? Selon Météo-France, cela varie d'une année sur l'autre, sans que l'on puisse vraiment conclure qu'il gèlera toujours en plaine à ces dates (donc que les saints sont bien de glace), et surtout qu'il ne gèlera plus après.

Parfois, comme en 2013, on a pu observer des gelées en plaine bien plus tard, entre le 24 et le 27 mai. Et même le 1er juin en 2006 ! En 2014, de rares gelées en plaine ont été observées entre le 14 et le 17 mai. Pour 2015, l'institut météo indiquait un peu avant la date fatidique qu'on ne devrait "pas trouver de traces des saints de glace". Le début de mois de mai s'est révélé ensuite sans gel, mais il avait tout de même gelé en plaine du Limousin à la Champagne le 21 mai.

Si vous êtes féru d'orthographe et que vous aimez la précision, sachez que dans l'expression les saints de glace, il n'y a pas de majuscule au premier s du mot saints, que le mot saints est bien au pluriel (normal, puisqu'ils sont trois), et que le mot glace est au singulier. C'est l'Académie française qui nous l'apprend, à l'entrée glace de son Dictionnaire.

Et si vous aimez les dictons et proverbes, voici le plus célèbre concernant les saints de glace (et l'un d'entre eux en particulier) : "Avant Saint Servais, point d'été, après Saint Servais, plus de gelée".

Crédit visuel : openclipart.org – bocian

Articles populaires