samedi 25 avril 2015

Le mot du jour : porte-monnaie (nom masculin)

pictogramme rubrique Le mot du jourÀ première vue, le mot porte-monnaie semble bien banal. C'est pourtant un mot vraiment très intéressant d'un point de vue orthographique, qui s'écrit correctement de plusieurs façons, et qui est très apprécié dans le langage populaire. Astuces hebdo a mené son enquête dans les dictionnaires, et vous dévoile tout ce qu'il y a dans... le porte-monnaie !


pot rempli de pièces dorées (dessin)Un porte-monnaie, c'est quoi ?

Côté définition, pas de difficulté particulière. Un porte-monnaie, c'est un petit sac ou une bourse, en matière rigide ou souple (cuir, toile ou autre), avec un système de fermeture (à priori), et dans lequel on met des pièces de monnaie (et éventuellement des billets, ou d'autres choses).

Ça se complique pour l'orthographe précise du mot porte-monnaie, au singulier et au pluriel, car il y a en fait, en tout, cinq possibilités d'écriture qui sont toutes valables !

Le porte-monnaie au singulier

Vous pouvez écrire un porte-monnaie avec un trait d'union, et c'est d'ailleurs la graphie la plus "pure"'. C'est celle qui est présentée dans la plus récente édition du Dictionnaire de l'Académie française. Mais ce n'est pas la seule graphie correcte !

Depuis la réforme de l'orthographe de 1990, vous pouvez aussi écrire un portemonnaie sans trait d'union. Cette orthographe, avec soudure des deux mots porte et monnaie, est d'ailleurs celle qui est désormais recommandée (y compris par l'Académie).

Au passage, notez qu'avec la réforme, le portemonnaie rejoint ainsi logiquement le portefeuille. Ce dernier n'avait connu "officiellement" de trait d'union entre les mots porte et feuille qu'au XVIII ème siècle (dans la quatrième édition – de 1762 – du Dictionnaire de l'Académie française).

Le porte-monnaie au pluriel

Au pluriel, le mot porte-monnaie avec trait d'union est soit invariable, soit pas. Et le mot portemonnaie sans trait d'union s'accorde en nombre. Cela fait en tout, étrangement, trois possibilités qui sont toutes les trois correctes. Pourquoi ?

En ce qui concerne la graphie "historique" porte-monnaie, il n'y avait normalement pas de s au pluriel. On écrivait des porte-monnaie (mais des portefeuilles). Or, la réforme de l'orthographe de 1990 a changé la donne sur le pluriel des mots composés, qui suivent désormais, au pluriel, la règle des mots simples.

On peut donc aussi écrire des porte-monnaies avec un s au mot monnaie, dans le cas où l'on a choisi de ne pas suivre l'autre règle recommandée par la réforme (mais non obligatoire) de l'abandon du trait d'union.

Et si l'on a abandonné le trait d'union pour écrire un portemonnaie, le pluriel est alors celui d'un mot simple : on écrit des portemonnaies (comme des portefeuilles).

Le porte-monnaie dans les expressions

Vous connaissez sûrement au moins un proverbe ou une expression, du langage courant ou populaire, avec le mot porte-monnaie. Le porte-monnaie inspire beaucoup, car il y en a un certain nombre. Voici les plus connues.

Avoir le porte-monnaie bien garni : avoir de l'argent, beaucoup d'argent, être riche.
Mettre la main au porte-monnaie : payer ou se préparer à payer quelque chose.
Vider son porte-monnaie : dépenser son argent, tout son argent.
Faire appel au porte-monnaie : demander ou emprunter de l'argent (à quelqu'un).
Avoir des oursins dans le porte-monnaie : être radin, avare.

Et aussi : fermer son porte-monnaie, ouvrir son porte-monnaie, avoir le porte-monnaie en peau de hérisson, avoir une mouche dans son porte-monnaie, avoir la main sur son porte-monnaie...

Crédit visuel : Openclipart - gnokii

Articles populaires