dimanche 8 février 2015

Le mot du jour : réveille-matin (nom masculin)

pictogramme rubrique Le mot du jourDans la famille des mots dont l'orthographe présente une ou plusieurs difficultés, voici venir aujourd'hui le réveille-matin. Oui, ce mot s'écrit bien comme cela, et non pas réveil-matin ou réveil matin (sans trait d'union). Le réveille-matin est aujourd'hui un mot vieilli, et on utilise plutôt, usuellement, son abréviation réveil. Mais si vous l'employez à l'écrit, autant ne pas faire de faute.


personnage qui regarde une pendule (dessin)On écrit donc un réveille-matin, et des réveille-matin (sans s).

L'Académie française signale ce mot dès la première édition de son Dictionnaire en 1694, avec cette définition : "Sorte d'horloge qui sonne pendant un espace de temps, pour éveiller à l'heure qu'on souhaite".

Un peu plus de deux siècles plus tard, dans la huitième édition du même Dictionnaire (1932-1935), l'Académie décrit le réveille-matin comme une "petite pendule, munie d'un mécanisme qui actionne une sonnerie bruyante et prolongée, à l'heure que l'on a marquée par une aiguille spéciale".

Qu'il soit pendule ou horloge, le réveille-matin est donc un objet. Mais ce même mot peut aussi désigner autre chose qu'un objet, et on peut l'utiliser au sens figuré.

Ainsi, le dictionnaire Littré signale que le réveille-matin "se dit du coq, qui chante de grand matin". Il cite en exemple La Fontaine, qui écrit dans sa fable La Vieille et les deux Servantes :

(…)
Et toutes deux, très malcontentes,
Disaient entre leurs dents : "Maudit coq, tu mourras."
Comme elles l'avaient dit, la bête fut grippée;
Le réveille-matin eut la gorge coupée.
(…)

Littré indique aussi que le réveille-matin peut être une "petite pièce sur laquelle on fait du bruit pour réveiller les religieux, afin d'aller à matines".

Au sens figuré, l'Académie comme Littré expliquent qu'un "fâcheux réveille-matin" peut aussi être le bruit que fait le matin un coq, un voisin bruyant, un serrurier, etc.

Toujours au sens figuré, mais plus familièrement indique l'Académie, on apprend dans les dictionnaires que le réveille-matin, fâcheux ou agréable, peut enfin être une mauvaise ou une bonne nouvelle que l'on apprend en se réveillant.

Ainsi, si vous découvrez un matin, en vous réveillant, que vous avez gagné au LOTO, ce sera sûrement un très très agréable réveille-matin !

Articles populaires