Quelle est la différence entre une pendule et une horloge ?

Le saviez-vous ?Que vous aimiez ou non les antiquités et les objets anciens, vous appréciez peut-être les pendules dites « de cheminée » ou « à poser ». Très décoratives, ces pendules ont été très populaires en France, du 17 ème siècle jusqu'au début du 20 ème siècle. Mais au fait, doit-on parler de pendule ou bien d'horloge ?


photo d'une pendule - crédit photo JMG

Que dit le dictionnaire ?


Dans le dictionnaire de l'Académie française (neuvième édition), une « horloge » est définie comme un « instrument destiné à mesurer le temps et à indiquer l'heure ».

De son côté, la « pendule » est une « petite horloge dont le mouvement était, à l'origine, entretenu et réglé par un pendule ».

Ce qu'il faut comprendre


Une pendule est donc une horloge, mais toutes les horloges ne sont pas forcément des pendules : en fait, tout dépend de ce qui entretient le mouvement mécanique (voire électronique).

Si ce qui anime l'objet est un pendule, le mouvement est donc mécanique, et l'objet est bien une pendule (et donc aussi, au passage, une horloge). Sinon, mieux vaut (strictement) parler simplement d'horloge.

Ce qu'il faut retenir


Étant donné qu'une pendule de cheminée ancienne est le plus souvent animée par un pendule (son balancier), le mot le plus adéquat pour désigner ce type d'objet est donc bien la pendule.

Toutefois, comme toutes les pendules sont des horloges, parler d'horloge n'est pas une hérésie : une pendule ancienne est également, forcément, une horloge ancienne.

Dans ce cas, le choix de l'un ou l'autre mot est affaire de goût (et cela peut alimenter des débats passionnés en famille, au passage).

Quelques remarques...


Dans le même thème, il ne faut pas confondre pendule à mécanisme et mécanisme d'une pendule. Quand on parle de mécanisme d'une pendule (ou d'une horloge), on parle du système et des pièces qui font fonctionner la pendule (pour qu'elle donne l'heure).

L'expression « pendule à mécanisme », elle, désigne un certain type de pendules (oui oui, ce sont aussi des horloges, mais le plus souvent aussi des pendules). Ces « pendules à mécanisme » possèdent un système mécanique servant à actionner un automate, des éléments décoratifs articulés, des pièces mobiles, etc. Ce mécanisme, indépendant du mécanisme d'horloge, dispose d'un remontoir séparé des deux remontoirs habituels de l'horloge (principal et sonnerie).

Concernant le genre des mots, horloge et pendule ont en commun une certaine forme de mixité.  Le mot pendule, donc, est masculin pour désigner le balancier ("solide suspendu"), et féminin pour désigner l'horloge.

Le mot horloge, lui, est aujourd'hui féminin (une horloge), mais il fut autrefois masculin (un horloge). Comme le souligne l'Académie, "On dit encore dans certaines villes le gros horloge. Le gros horloge de Rouen".

Enfin, côté expressions au sens figuré, l'horloge fait bonne figure, avec ses être réglé comme une horloge (mener une vie régulière) et une heure d'horloge (une heure complète). Et le pendule n'est pas en reste : être réglé comme une pendule, nous explique l'Académie, signifie "être toujours à l’heure, ne jamais s’écarter de ses habitudes".

[ Article mis à jour en novembre 2021 ]