jeudi 5 mars 2015

Élections départementales de 2015 : ce qu'il faut savoir sur ces nouvelles élections qui remplacent les cantonales

pictogramme rubrique Le saviez-vous ?En 2015, pour la première fois en France, sont organisées des élections départementales. De quoi s'agit-il ? Comment ce scrutin fonctionne-t-il ? Quand est-ce qu'on vote exactement ? Voici ce qu'il faut savoir sur ces nouvelles élections, en quatre questions-réponses simples.



personnes qui vident une urne de vote (dessin)1
Les élections départementales, c'est quoi exactement ?

Les élections départementales sont les nouvelles élections qui remplacent les anciennes élections cantonales.

Elles servent à élire les conseillers départementaux, qui remplissent les mêmes fonctions que les anciens conseillers généraux, et siègent au sein du nouveau conseil départemental (anciennement conseil général).

Pour faire simple, les élections départementales sont en fait les élections cantonales. Mais le changement de nom n'est pas la seule nouveauté (voir plus loin).

2
Qui vote ou peut voter à ce scrutin ?

Comme pour l'ancien scrutin des cantonales, il s'agit d'élections au suffrage universel. Sont électeurs du canton les français inscrits sur les listes électorales de ce canton.

À ces élections, donc, tout le monde vote ou peut voter : il suffit d'être majeur, de nationalité française et de jouir de ses droits civiques et politiques (c'est-à-dire, en pratique, de ne pas en être privé).

Notez que pour ces élections départementales 2015, on ne vote pas à Paris (dont le statut est spécial, car c'est à la fois une commune et un département), ni dans la métropole de Lyon, en Martinique et en Guyane.

3
Quand vote-t-on ?

Le scrutin de ces premières élections départementales étant un scrutin majoritaire à deux tours, on vote une ou deux fois, en fonction du résultat du premier tour.

Les dates sont connues : pour le premier tour, ça sera le dimanche 22 mars 2015. Et le second tour a lieu une semaine plus tard, le dimanche 29 mars 2015.

Notez une première nouveauté importante : les élections départementales suivantes se dérouleront six ans plus tard, en 2021 (et par ailleurs toujours au mois de mars). Le système de renouvellement par moitié, tous les trois ans, des anciens conseillers généraux est donc abandonné.

4
Pour qui vote-t-on ?

C'est une autre nouveauté : on ne vote pas pour un candidat, mais pour deux ! Et les deux candidats sont indissociables : si vous rayez un des deux noms sur votre bulletin de vote, ce bulletin sera considéré comme nul.

L'explication est que, désormais, les conseillers départementaux sont élus "par deux" : le scrutin est binominal. De plus, les deux candidats en binôme sont forcément de sexe différent : le scrutin est ainsi non seulement binominal, mais aussi paritaire (un homme et une femme, à égalité).

Ne cherchez pas de raison sexiste (ou non) à l'ordre des noms sur le bulletin : il s'agit simplement de l'ordre alphabétique des noms des candidats.

Enfin, notez que vous pouvez aussi voter blanc si vous le souhaitez : depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est désormais décompté séparément du vote nul (et il ne s'agit pas d'un poisson d'avril).

En résumé, les nouvelles élections départementales, c'est la même chose que les anciennes élections cantonales. Sauf que l'on vote maintenant pour un binôme homme-femme, et que tout le monde vote ensemble tous les six ans.

Articles populaires