samedi 4 avril 2015

Bisannuel : deux fois par an ou tous les deux ans ?

pictogramme de la rubrique DictionnaireEn français, le sens de certains mots composés n'est pas toujours évident. Prenez un préfixe simple (bis) et un adjectif tout aussi simple (annuel), accolez les deux mots, et voilà formé le mot bisannuel. Problème : bisannuel, cela signifie quoi exactement ? Deux fois par an, ou tous les deux ans ? Voyons ce qu'en dit le Dictionnaire de l'Académie française.


L'Académie nous explique que quelque chose de bisannuel, c'est quelque chose qui revient tous les deux ans. Le féminin s'écrit bisannuelle. On parlera ainsi d'une fête bisannuelle pour une fête qui se déroule les années paires, par exemple.

Si bisannuel signifie "tous les deux ans", quel est alors l'adjectif à utiliser pour "deux fois par an" ? La réponse est semestriel ! Certains dictionnaires proposent aussi semi-annuel, mais l'Académie ne connaît pas (ou pas encore) ce mot.

Dans le Dictionnaire de l'Académie, on apprend également que le mot bisannuel s'emploie en botanique, pour parler de plantes qui meurent après un cycle de deux ans.

Toujours dans ce même Dictionnaire, on découvre que l'adjectif bisannuel a un très proche parent, le mot biennal. Employé comme adjectif au masculin ou au féminin (biennal, biennale), il possède deux sens : "qui dure deux ans" et "qui revient tous les deux ans".

Pour le premier sens, l'Académie cite en exemple "l'exercice biennal d'un office, d'une charge", une "magistrature biennale", des "emplois biennaux". Aujourd'hui, dans le langage (écrit ou parlé) courant, ce sens ne se rencontre pas très souvent. On est plus familier du deuxième sens, dans les expressions "un prix biennal", "une exposition biennale".

Enfin comme nom, la biennale (au féminin) désigne une manifestation qui a lieu tous les deux ans. Une biennale, c'est donc une fête... bisannuelle !

Sachant cela, il reste un problème à résoudre. Comment diable se souvenir que bisannuel signifie tous les deux ans ? Le préfixe bis indique clairement la notion de répétition – au passage, c'est comme dans biscuit ("cuit deux fois") –, mais quelle est la nature de cette répétition ?

Oubliez le rapprochement avec d'autres adjectifs comparables, cela risque de vous embrouiller. En associant annuel et mensuel, c'est même pire : le résultat sera faux. En effet, bimensuel signifie "deux fois par mois" ; pour "tous les deux mois", le bon adjectif est bimestriel !

Le petit truc que vous propose Astuces hebdo, c'est de penser aux années bissextiles. Tout le monde sait qu'une année bissextile, c'est tous les quatre ans. Par association d'idées, vous pouvez déduire que pour bisannuel, c'est le même principe. C'est bien "tous les" (deux ans) et non pas "fois par" (deux fois par an).

Articles populaires