dimanche 19 mars 2017

Du rat, et des expressions familières où le mot rat fait bonne figure

DictionnaireLe rat est un petit quadrupède à museau pointu, qui ronge ou mange un peu tout ce qui lui tombe sous la dent. C'est aussi un animal que la langue française honore dans de nombreuses expressions et formules. Voici un florilège de phrases et tournures célèbres, insolites ou rares, avec le mot rat, dénichées dans différentes éditions du Dictionnaire de l'Académie française.


À bon chat, bon rat

Ce proverbe, nous explique l'Académie dans ses dictionnaires, s'utilise pour évoquer quelqu'un qui sait bien se défendre quand on l'attaque, ou quand une riposte se révèle être à la hauteur d'une attaque. "Bien attaqué, bien défendu", en résumé.

Comme un rat dans un fromage

L'expression familière être en un lieu ou dans un endroit comme un rat dans un fromage signifie que l'endroit est plutôt confortable : l'Académie explique qu'il faut comprendre "y être à son aise, y trouver tout en abondance, sans qu'il en coûte rien".

S'ennuyer comme un rat mort

On ne s'attendait pas à ce que cette expression familière, presque argotique, figure dans le dictionnaire de l'Académie. Et pourtant, elle y est, dans la huitième édition (1932-1935) ! Sa signification, c'est bien sûr s'ennuyer "désespérément".

Les rats quittent le navire

C'est sans doute l'une des expressions les plus populaires et les plus connues avec le mot rat. L'Académie nous explique qu'elle se dit, "par allusion au comportement des rats lors des naufrages", des personnes qui abandonnent rapidement ou lâchement "une affaire en perdition".

Être fait comme un rat

Cette expression indiquée comme populaire a, selon l'Académie, deux sens : être capturé (sens propre), et se trouver pris au piège (sens figuré), ce qui n'est pas strictement la même chose. Variantes : être pris comme un rat, être cuit comme un rat.

Être gueux comme un rat

Dans cette expression, le mot gueux, employé comme adjectif, signifie "pauvre, nécessiteux". Être gueux comme un rat, c'est donc être pauvre (comme un pauvre rat) voire très pauvre.

Payer en chats et en rats

C'est la première édition du Dictionnaire de l'Académie (1694) qui nous apprend que cette expression signifie payer "en nippes et en bagatelles". C'est-à-dire non pas avec de l'argent, mais avec des choses de peu de valeur.

Être comme rat en paille

Proverbialement, on parle de gens qui sont "en quelque endroit comme rats en paille" pour indiquer que ces personnes sont, à cet endroit, "fort à leur aise, qu'ils y ont toutes sortes de commodités". Une personne qui est dans un château comme un rat en paille y trouve tout abondamment.

Avoir des rats (dans la tête)

L'Académie nous explique que, familièrement, avoir des rats ou avoir des rats dans la tête se dit pour quelqu'un qui a "des caprices, des bizarreries, des fantaisies". On pourra dire un homme qui a des rats, une femme qui a des rats dans la tête. Et aussi de quelqu'un qu'il lui passe tous les jours des rats dans la tête. Et enfin, dans une expression un peu plus difficile à comprendre : "il lui a pris depuis peu un nouveau rat", c'est-à-dire une nouvelle fantaisie, un nouveau caprice.

Et aussi...

Puer comme un rat mort, c'est sentir "fort mauvais". Il a pris un rat signifie que la personne a manqué son coup. Un nid à rats est une pièce ou un logement étroit, obscur (et éventuellement sale). Une serrure qui a un rat est une serrure dont le ressort ne joue pas. Et bien sûr, tout simplement un rat, c'est l'expression que l'on utilise familièrement pour désigner une personne avare.

Articles populaires