lundi 15 août 2016

Assomption le 15 août : ce qu’il faut savoir sur la fête de la Vierge Marie

pictogramme de la rubrique CalendrierL’Assomption est une fête religieuse qui est célébrée chaque année le 15 août exactement. Indépendamment du jour de la semaine, c’est toujours le 15 août, la date exacte ne varie pas. Dans la religion catholique, l’Assomption célèbre l’élévation de la Sainte Vierge Marie au ciel après sa mort. En France, le jour de cette fête est un jour férié.


Vierge Marie tenant dans ses bras l'enfant Jésus (illustration)Assomption et Ascension : attention à la confusion !

Il ne faut pas confondre l’Assomption et l’Ascension, une autre fête catholique célébrée plus tôt dans l’année, précisément quarante jours après Pâques (ce qui la situe entre fin avril et début juin).

Alors que l’Assomption célèbre la mort et la montée au ciel de Marie, l’Ascension célèbre la fin de la présence terrestre de Jésus Christ, né de la Vierge Marie, fils de Dieu fait homme.

La confusion entre les deux fêtes est fréquente, non seulement chez les personnes non catholiques, mais aussi pour certains croyants. Pourquoi ?

D’abord parce que les noms de ces fêtes sont phonétiquement proches. Mais aussi car l’Assomption est en quelque sorte décrite dans la liturgie comme une montée au ciel, qui est perçue comme une « ascension » (mais ce n’est pas l’Ascension).

On lit ainsi dans le catéchisme de l’Église Catholique que « la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel ».

Les origines de ces deux noms de fête sont différentes : le mot Assomption est un mot dérivé du verbe latin assumere qui signifie « prendre avec soi » ; le mot Ascension, lui aussi dérivé d’un verbe latin, provient du verbe ascendere qui signifie « monter ».

Toujours le 15 août, quel que soit le jour

L’Assomption est une fête fixe, ce qui, au passage, n’est pas le cas de l’Ascension (qui est une fête mobile). Fixe signifie que la fête est célébrée toujours à la même date (le même jour) chaque année, en l’occurrence le 15 août.

Étant célébrée à date fixe comme Noël (le 25 décembre) ou la Toussaint (le 1er novembre), l’Assomption peut aussi bien tomber un lundi, un jeudi, un dimanche ou tout autre jour de la semaine. Là encore, ce n’est pas le cas de l’Ascension qui tombe toujours un jeudi.

Un pont ? Pas forcément

Dans la vie quotidienne, indépendamment de l’aspect religieux, l’une des caractéristiques qui différencie les fêtes de l’Assomption et de l’Ascension est la possibilité, ou non, de bénéficier d’un pont.

Dans le monde du travail, on peut « faire le pont » quand un jour férié tombe en début ou en fin de semaine, un mardi ou un jeudi. En ne travaillant pas le lundi qui précède ou le vendredi qui suit, cela permet d’avoir quatre jours consécutifs de repos pour les personnes qui travaillent habituellement cinq jours par semaine, du lundi au vendredi.

Ainsi, on peut toujours parler du « pont de l’Ascension », puisque l’Ascension tombe forcément un jeudi. En « faisant le pont » le vendredi, le congé s’étale du jeudi au dimanche (inclus).

Avec l’Assomption, tout dépend du jour de la semaine où tombe le 15 août. Si c’est un mardi ou un jeudi, on pourra parler de « pont du 15 août » ou plus rarement du « pont de l’Assomption ». Mais si le 15 août est un vendredi, par exemple, comme c’est le cas en 2014, ce n’est qu’un « petit pont » qui procure trois jours de repos (et non pas quatre). Et s’il tombe un dimanche, il n’y aura pas de pont.

Dans la religion chrétienne orthodoxe, la fête de l’Assomption s’appelle la Dormition (Dormition de la Mère de Dieu).

Articles populaires