mercredi 16 juillet 2014

Plats préparés : ce que révèle la liste des ingrédients

pictogramme de la rubrique ConsommationLorsque vous achetez un plat préparé, par exemple un plat cuisiné surgelé, il vous arrive sans doute de consulter la liste des ingrédients qui figure sur l’emballage. Le plus souvent par réflexe, sans conviction de découvrir quelque chose d’extraordinaire. Pourtant, vous avez accès à une information capitale, qui est en plus très facile à déchiffrer !


C’est très simple, et cela découle d’une obligation prévue par le Code de la consommation, qui stipule que cette liste des ingrédients doit obligatoirement présenter tous les ingrédients présents dans le plat, « dans l’ordre décroissant de leur importance pondérale au moment de leur mise en œuvre ».

Il y a quelques exceptions prévues par la législation, mais le principe est bien celui-là : les ingrédients sont présentés dans l’ordre, du plus important au moins important (en poids). Cette seule présentation révèle beaucoup de choses !

Prenons l’exemple d’un plat de poisson préparé, dont voici l’image de la liste des ingrédients qui figure sur son emballage.

liste des ingrédients d'un plat préparé de poisson

Comme vous pouvez le constater, l’ingrédient majoritaire est bien le poisson (filets de colin d’Alaska pour 75 %). Dans la liste, on trouve ensuite une préparation de chapelure (pour 7,2 %) et... de l’huile. En quelle quantité ? Facile : moins que la chapelure qui précède, mais plus que le jus de citron qui suit (3,9 %). Donc, plutôt pas mal...

Autre information intéressante que l’on apprend en regardant cette liste : dans la recette, outre le fait qu’il y a plus d’huile que de jus de citron, on découvre aussi qu’il y a plus de beurre que d’oignons ! Ce n’était pas si évident quand on voit l’image de la préparation présentée sur l’emballage, qui montre un filet de poisson, des quartiers de citron, des rondelles d’oignons et de la chapelure. Mais pas d’huile ni de beurre !

Faites l’exercice en faisant vos courses, c’est parfois très instructif. Si la liste des ingrédients d’un pot de confiture (ou de préparation de type confiture) indique dans l’ordre sucre, abricot et non pas abricot, sucre, vous saurez instantanément qu’il y a plus de sucre que de fruit.

L’idée n’est pas de découvrir systématiquement des pièges, mais de s’informer un peu plus sur le produit. Sur un pot de pâte à tartiner d’une célèbre marque, on peut ainsi lire les trois premiers ingrédients « sucre, huile végétale, noisettes 13 % ». Concrètement, cela signifie que le sucre et l’huile végétale entrent, chacun, pour plus de 13 % dans la composition du produit. Et donc, que cette pâte à tartiner est composée, pour au moins un quart (deux fois 13 % = 26 %), de sucre et d’huile !

Un petit tour sur l’étiquette d’une soupe préparée de type « Velouté de légumes » qui indique « eau, légumes 38 % », et vous apprendrez que cette soupe contient forcément plus de 38 % d’eau.

Enfin, indépendamment de ce que nous apprend l’ordre des ingrédients, la lecture de la liste permet d’apprendre parfois des choses un peu étonnantes. Comme le fait que, dans ce yaourt aux fraises, il y a... du jus de carotte !

Articles populaires