jeudi 14 mai 2015

Lundi, mardi ou mercredi au pluriel : avec ou sans s ? Avec une majuscule ou une minuscule ?

pictogramme rubrique OrthographeLundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche : tout le monde sait que les jours de la semaine sont au nombre de sept, comme les nains de Blanche-Neige. Ça se complique quand il s'agit d'écrire certaines phrases sans faire de faute. Faut-il mettre un s au pluriel des mots, et quand précisément ? Doit-on écrire la première lettre en majuscule ? Réponses.


jours de la semaine (infographie)

La règle sur l'accord des jours


En français, les jours de la semaine sont des noms communs. Ils s'accordent en nombre, mais attention aux petites exceptions. On ne met un s pour indiquer le pluriel que quand la tournure de la phrase implique que le mot fait bien référence à plusieurs jours (et non pas à un seul).

Ainsi, on écrira « C'est arrivé trois mardis de suite. » (il y a bien ici une référence à trois jours) et « La réunion a lieu tous les vendredis. » (c'est récurrent, donc il y a plusieurs jours).

Mais on écrira « La boutique sera fermée les jeudi et vendredi de la semaine prochaine. ». Dans cette phrase, on fait en effet référence à plusieurs jours (en l'occurrence deux, d'où l'emploi de « les »), mais il n'y a qu'un seul jeudi et qu'un seul vendredi dans une semaine ! Mieux vaudrait sans doute écrire « La semaine prochaine, la boutique sera fermée jeudi et vendredi. », c'est plus clair.

Retenez donc que l'on écrit, suivant ces règles, « les jeudis (avec un s) du mois de mars » et « la semaine des quatre (sans s) jeudis (avec un s) ».

La règle pour les majuscules et les minuscules


Tous les jours de la semaine étant des noms communs, ils s'écrivent en lettres minuscules. Sauf, bien sûr, s'ils débutent une phrase.

Ainsi, on écrira « Tous les vendredis, je fais du vélo. », « Lundi, j'ai mangé de la compote. » et « Dimanche, c'était comme jeudi dernier : il pleuvait. ».

Une exception est toutefois signalée par l'Académie française pour les jours de la Semaine sainte. On écrit Lundi saint (avec un L majuscule), comme Jeudi saint ou Vendredi saint.

Pas d'exception cependant pour le lundi ou le jeudi de Pâques, c'est comme pour le lapin et les oeufs : c'est en minuscule ! Et c'est la même chose pour le lundi de Pentecôte, le mercredi des Cendres ou le premier dimanche de l'avent.

Et le Mardi gras ? Il semblerait, selon plusieurs dictionnaires, que l'on revienne vers l'exception : il faudrait une majuscule au mot mardi, et l'expression s'écrit par ailleurs sans trait d'union entre les deux mots !

Concernant cette expression, l'Académie française signale un usage vieilli et familier, au sens figuré. Un mardi gras (sans majuscule ni trait d'union) désigne une personne qui s'habille de façon ridicule (pas spécialement ce jour-là). Vous l'avez compris, un mardi gras n'est pas une personne qui porte ses habits du dimanche (sans majuscule). À moins que ces habits soient ridicules, bien sûr !

Toujours dans le Dictionnaire de l'Académie (huitième édition), le proverbe Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera confirme cette règle d'orthographe sans majuscule aux noms des jours de la semaine.

Articles populaires