jeudi 10 janvier 2013

Éclipses de Soleil en 2013 : à quelle date, visible ou non ?

CalendrierCombien d’éclipses de Soleil pourra-t-on observer au cours de l'année 2013 ? Seront-elles visibles en France ? Si le phénomène astronomique vous intéresse, voici le calendrier 2013, les conditions de visibilité et quelques explications sur les éclipses.


dessin des planètes du système solaireSur Terre, une éclipse se produit lorsque la Terre, la Lune et le Soleil sont alignés. C’est un phénomène astronomique assez courant : il se produit au moins deux éclipses de Soleil par an.

Une éclipse de Soleil se produit forcément à la nouvelle lune. Elle survient quand la Terre passe dans le cône d’ombre (éclipse totale ou annulaire) ou de pénombre (éclipse partielle) de la Lune.

Dans le cas d’une éclipse de Soleil annulaire, le Soleil n’est pas totalement éclipsé car le diamètre de la Lune apparent de la Lune est plus petit que le diamètre apparent du Soleil : on peut alors voir un anneau lumineux (d’où le terme « annulaire »).

En 2013, il y aura deux éclipses de Soleil :

▪ une éclipse annulaire en mai 2013

▪ une éclipse totale-annulaire « mixte » (c’est un phénomène assez rare) en novembre 2013


Éclipse de Soleil de mai 2013

L’éclipse annulaire de mai se déroulera les 9 et 10 mai 2013 (la date varie car l’éclipse traverse la ligne de changement de date). Elle ne sera pas visible en France métropolitaine, mais uniquement en Asie, en Australie (sur presque tout le continent) et dans le sud de l’océan Pacifique (notamment en Polynésie française). Selon le lieu, elle apparaîtra sous forme d’éclipse annulaire ou partielle.


Éclipse de Soleil de novembre 2013

L’éclipse totale-annulaire de novembre se déroulera le 3 novembre 2013. Elle ne sera pas non plus visible en France métropolitaine, mais plus largement que la précédente : en Amérique du Nord (extrême est), en Amérique du Sud (au nord), en Afrique (sur une grande partie du continent) et dans le sud de l’Europe (Espagne, Grèce, Italie, Malte, Andorre).

Côté visibilité, elle apparaîtra essentiellement sous forme d’éclipse partielle. Mais dans certains lieux, elle sera totale, avec une caractéristique très particulière : l’éclipse sera d’abord annulaire, puis deviendra totale.

Cette évolution au cours de l’éclipse est l’une des caractéristiques de ces éclipses de Soleil « mixtes » ou « hybrides » que l’on appelle totales-annulaires. Dans la plupart des cas, cela commence par une éclipse annulaire, qui devient ensuite totale, puis redevient annulaire. Le phénomène est dû à la courbure de la Terre.

Sur son site Web, la NASA explique que l’éclipse de Soleil du 3 novembre 2013 est particulièrement remarquable : à certains endroits, elle commencera annulaire et finira totale, mais sans redevenir annulaire.

Articles populaires