lundi 24 septembre 2012

[Actu] Le chiffre du jour : 76 %

homme qui mord un clavierPlus de trois internautes français sur quatre (76 %) seraient régulièrement gênés par des sites Internet défectueux.

C’est ce que révèle une étude d’opinion réalisée en juillet 2012 par 1&1 Internet Ltd, une société d’hébergement de sites Web et d’enregistrement de noms de domaine.

La lenteur de chargement des pages Web est le dysfonctionnement le plus fréquent (50,1 %). Arrivent ensuite en deuxième et troisième positions les situations où les sites sont hors ligne pour maintenance (38,2 %), et celles où ils ne fonctionnent pas ou sont incomplets (35,9 %).

Autres problèmes courants : les adresses qui ne mènent nulle part (28,5 %) et la fonction de recherche qui ne donne aucun résultat (16,7 %).

Face à ces problèmes, l’étude de 1&1 révèle que plus d’un français sur trois ressent régulièrement de la colère, de l’inquiétude ou du stress. Au top de la contrariété, les situations où survient un doute lors d’une transaction en ligne.

Dans les situations de blocage, la sanction est plutôt massive : 68,2 % des personnes interrogées ont déclaré aller voir la concurrence quand le site Internet d’une entreprise est défaillant.

Articles populaires