lundi 8 décembre 2014

Le sapin de Noël en chiffres (mise à jour de Noël 2014)

pictogramme rubrique Le saviez-vous ?[ Mis à jour en décembre 2014 avec les données de l'étude TNS Sofres 2013 ]
Au mois de décembre, le sapin de Noël envahit les espaces publics, comme les mairies, les centres commerciaux et les halls d'entreprise. Sans oublier bien sûr les maisons, qu'il décore et où il joue au bienveillant gardien des cadeaux. Mon beau sapin se dévoile ici en chiffres.


Sapin de Noël22,6 %
C'est le pourcentage de foyers français qui ont acheté un sapin de Noël l'année dernière (en 2013), soit environ 6,2 millions de ménages. Ce chiffre était globalement en baisse assez régulière depuis dix ans (en 2000, le pourcentage de foyers acheteurs de sapins était de 26,3 %). Il avait tendance à remonter depuis 2011, mais il accuse une petite baisse par rapport à l'année précédente (2012) où ce "taux de ménages acheteurs de sapins" était de 23 %.

1,05
C'est le nombre moyen de sapins achetés (chiffre arrondi à la deuxième décimale) par foyer en 2013, calculé par extrapolation du nombre estimé de sapins achetés par rapport au nombre de ménages français ayant acheté un sapin. Certaines personnes achètent donc au moins deux sapins !

6,5 millions
C'est le nombre total estimé de sapins de Noël vendus en France l'année dernière (2013). Sur ces 6,5 millions, l'immense majorité (5,6 millions) est composée de sapins naturels (et donc 0,9 million de sapins artificiels).

68,1 %
C'est la part, dans les ventes de sapins naturels en 2013, du nombre de sapins de l'espèce Nordmann, le sapin "qui ne sent rien et garde ses aiguilles". Le sapin Épicéa, celui "qui sent bon et qui perd ses aiguilles", représentait 27,7 %. C'est en 2003 que la courbe de la répartition entre ces deux espèces s'est croisée, sans doute pour la dernière fois : le Nordmann est passé devant l'Épicéa, et l'a toujours supplanté depuis.

25,90 euros
C’est, en 2013, le montant dépensé en moyenne par un ménage français pour acheter son sapin. L'année précédente (2012), le prix moyen était de 24,90 euros et encore avant (2011) de 24,70 euros. Pour 2013, cela représente un montant global des dépenses estimé à 168,7 millions d'euros.

89,3 %
C'est la part, dans les achats de sapins naturels en 2013, de sapins achetés coupés. Les autres sapins sont achetés soit en pot, soit en motte.

1 mètre à 1,50 mètre
C'est la taille des sapins naturels la plus couramment achetée, qui représente 49,2 % du total des achats en 2013 (en nombre de sapins). Les sapins naturels de plus de 1,50 mètre suivent à 31,7 %, les plus petits (50 centimètres à 1 mètre, moins de 50 centimètres) comptant respectivement pour 14,3 % et 4,8 %.

Par rapport à 2012, on constate qu'en 2013, les sapins les plus petits (moins de 50 centimètres) ont enregistré une forte progression (+2,1 %).

28,9 %
C'est la part des sapins naturels achetés dans les Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), une catégorie de magasins qui regroupent surtout les hypermarchés et les supermarchés (incluant les jardineries des hypermarchés). C'est bien loin devant les jardineries spécialisées (15,4 %), en deuxième position, et les fleuristes qui arrivent en septième position avec 6,3 %.

Du 1er au 9 décembre
C'est, en 2013, la période au cours de laquelle les sapins de Noël naturels ont été le plus souvent achetés (38,1 %). Suit la période du 15 au 20 décembre (31,9 %), puis celle du 10 au 14 (23,2 %), celle du 21 au 24 (6,6 %).

L'étude 2013 n'évoque plus la période du 25 au 31 décembre, qui était présentée dans les éditions précédentes comme une période d'achat. On peut cependant penser que c'est toujours le cas : oui, certaines personnes achètent leur sapin APRÈS Noël (entre le 25 et le 31).

5 à 10 ans
C'est le nombre d'années qu'il faut pour produire un sapin de Noël. La durée varie en fonction de la taille.

Branche de sapin naturel couverte de neige

Sources : Ministère de l’Agriculture, TNS Sofres.

Articles populaires